Pourquoi?

On appelle «Message de Lourdes» les gestes et les paroles échangés entre la Vierge Marie et Bernadette Soubirous, à la Grotte de Massabielle, au cours de dix-huit apparitions. Ce message peut se résumer ainsi : Dieu est Amour et Il nous aime tels que nous sommes.

A Lourdes, en février 1858, Bernadette, sa sœur Toinette et leur amie Jeanne Abadie arrivent devant la Grotte de Massabielle. Bernadette entend un bruit comme un coup de vent ; levant la tête, elle voit, dans le creux du rocher, une petite demoiselle, enveloppée de lumière, qui la regarde et lui sourit. C'est la première apparition de "La belle Dame".
Au temps de Bernadette, la Grotte était un lieu sale, obscur, humide et froid. Il y a un immense contraste entre cette Grotte obscure, humide, et la présence de la Vierge Marie, "l'Immaculée Conception". Cela nous rappelle l'Évangile : la rencontre entre la richesse de Dieu et la pauvreté de l'homme. Le Christ est venu chercher ce qui était perdu.
La Grotte n'est pas seulement le lieu de l'événement, un lieu géographique, c'est aussi un lieu où Dieu nous fait signe pour nous dévoiler son cœur et notre propre cœur. C'est un endroit où Dieu nous laisse un message qui n'est autre que celui de l'Évangile. Dieu vient pour nous dire qu'il nous aime : voilà tout le contenu du "Message de Lourdes"... et Dieu nous aime tels que nous sommes.

Cette année, tous les pèlerins suivent ce chemin du Magnificat, de la guérison, du pardon et de la mission :

Marie, santé des malades

Santé du corps, santé du cœur,… Qu’est-ce donc qu’être en bonne santé?
Aurais-je à confier des demandes de guérison?

Marie, refuge des pécheurs

Quelles complicités avec la violence, avec la mort puis-je identifier au fond de moi?
Quel chemin de pardon voudrais-je voir s’ouvrir?
A quel geste de pénitence, de retour à la source, serais-je invité?

Marie, consolatrice des affligés

Est-ce que je sais accueillir la consolation qui m’est offerte au moment où les choses sont difficiles ? Quelle joie de renaissance m’est proposée? 

"Le miracle de Lourdes, c’est un cœur qui change"

Quelle consolation, quelle source de renouveau suis-je appelé à partager?
Quelle mission m’est à présent confiée?